Opération « Un livre pour les vacances » : des ressources pour travailler L’Odyssée d’Homère avec vos élèves

La nouvelle œuvre choisie pour l’opération « Un livre pour les vacances » est L’Odyssée d’Homère, adaptée par Murielle Szac et illustrée par Catel.

Vous trouverez, sur la page éduscol dédiée, des ressources destinées à favoriser une rencontre fructueuse des élèves avec cette œuvre : https://eduscol.education.fr/1341/un-livre-pour-les-vacances

De riches ressources d’accompagnement sont déjà en ligne et d’autres le seront prochainement. Elles vous permettront de travailler avec vos élèves dans le cadre du cours de français, ou en lien avec FCA ou dans le cadre de l’heure hebdomadaire de soutien ou d’approfondissement en français.

Le site Odysseum propose également des activités que les élèves peuvent réaliser seul ou en famille. Une section du site dédiée aux collégiens propose de découvrir les mondes de l’Antiquité, leur histoire, leur langue et leur culture à l‘aide de quiz, de vidéos, de fiches « En deux mots » et de jeux sérieux.

Vous pouvez également découvrir, dans cette page, des ressources sur l’Iliade et l’Odyssée d’Homère.

Une chasse au trésor en plein cœur de Chalon-sur-Saône, organisée par les latinistes du lycée Hilaire de Chardonnet (Chalon)

Une chasse au trésor en plein cœur de Chalon-sur-Saône organisée par des élèves latinistes.

Les terminales latinistes pour leur dernière année au lycée Hilaire de Chardonnet ont décidé d’élaborer une chasse au trésor grandeur nature dans toute la ville de Chalon-sur-Saône, chasse qui permettra via une histoire fictive de traverser les âges de la ville, du XXème à la période gallo-romaine.

Cette chasse au trésor, qui a été lancée ce vendredi 2 juin à la mairie de Chalon-sur-Saône en présence de plusieurs élus, vous conduira à aborder l’histoire moderne, mais aussi médiévale et antique de la cité. L’objectif est simple : retrouver l’âme perdue de la ville, âme qui a été sauvegardée depuis des siècles par une confrérie secrète, et qui est cachée quelque part. C’est donc en traversant la ville de part en part que le secret se révélera et que vous trouverez enfin où réside cette âme…

Pour jouer, vous avez simplement à activer votre géolocalisation et à flasher le QR code ci-dessous. Suivez bien les consignes données et vous aurez le plaisir de voyager à travers le temps et l’espace dans une aventure originale. Une journée entière devrait suffire mais vous pouvez espacer votre aventure et l’arrêter un temps pour y revenir ensuite.

Très belle découverte de l’ancienne Cabillonum !

QR code de la chasse au trésor:

Le 08 juin 2023. article proposé par David HEPPE, professeur de Lettres Classiques, Lycée Hilaire de Chardonnet (Chalon-sur-Saône)

Faciliter la traduction d’un texte latin grâce à l’utilisation raisonnée de Collatinus

Cette présentation est proposée par David Heppe, professeur au Lycée Hilaire du Chardonnet de Chalon-sur-Saône ; elle a été produite dans le cadre du groupe académique de réflexion sur les usages du numérique dans l’enseignement des lettres.

Outil numérique utilisé : Collatinus web (développé par Yves Ouvrard avec l’aide de Philippe Verkerk et Régis Robineau ).
Usage : entraînement et amélioration de la traduction d’un texte latin en renforçant l’autonomie de l’élève.

Niveau : 2nde /1ère / terminale

Discipline : latin.

Constat :
Nombre d’élèves perçoivent la traduction d’un texte latin comme une activité rébarbative puisqu’elle nécessite en amont tout un travail d’analyse. Pour faciliter ce travail de recherches de cas ou encore de conjugaison, il est possible pour l’enseignant de donner déjà quelques formes dans un paratexte ; mais, en raison de l’hétérogénéité des élèves, il est impossible d’évaluer les besoins pour chacun. Aussi en fait-on souvent trop, et l’élève, accompagné à l’excès dans sa traduction, ne progresse pas. L’exercice devient même parfois contre-productif puisqu’on constate une perte d’autonomie.

Intérêt de l’outil numérique présenté :
Gratuit, en ligne, collatinus web est d’abord un logiciel qui se destine à l’enseignant. Il lui permet en effet d’appareiller un texte en lui évitant d’aller chercher tout le vocabulaire de celui-ci sur un dictionnaire. Il ne lui reste plus qu’un simple travail de vérification et de correction au besoin.
Mais ce logiciel s’est amélioré au fil de sa conception (son premier nom était Analysis) et il est depuis peu en libre accès sur internet dans sa « version web » ce qui permet notamment d’éviter de télécharger le logiciel sur les ordinateurs des établissements scolaires.
Il suffit à l’élève de taper la phrase qu’il veut traduire dans la section intitulée « traiter un texte latin » et de cliquer sur l’onglet « lemmatiser » juste en-dessous. Cela lui donne à la fois la traduction des termes de la phrase (le dictionnaire utilisé est le Gaffiot mais d’autres sont disponibles) mais aussi les cas potentiels des noms et adjectifs, tout comme les formes possibles des verbes conjugués. Le travail de traduction peut alors se mettre en place, comme il le fait d’ordinaire, avec le repérage syntaxique de la phrase.
L’idée est de donner à chaque élève le plaisir de traduire et de comprendre le système de la langue latine avec ses rouages sans les déplaisirs de la recherche systématique du vocabulaire mais aussi et surtout des formes.

Carnets de voyage…

Après un magnifique périple en Grèce, le temps est venu, pour les lycéens de Toucy, de coucher sur le papier leurs souvenirs…

Appel à contributions pour le 2è numéro de la Revue de pédagogie des langues anciennes 

Après un premier numéro consacré aux pratiques d’écriture en cours de langues anciennes, le deuxième numéro de la Revue de pédagogie des langues anciennes comportera un dossier thématique intitulé « langues anciennes et langues vivantes ».
Il est également possible de proposer des contributions sur d’autres sujets qui prendront place dans une section intitulée Varia. Il s’agira dans ce numéro de faire non seulement un état des lieux des différents points de contact entre langues anciennes et langues vivantes étrangères, mais aussi d’en observer les bénéfices pour l’élève aujourd’hui – et pour l’adulte qu’il sera demain.
Les propositions de contributions doivent être adressées dans le courant des mois de mai et juin (ne pas tenir compte de la date du 8 mai figurant dans les liens ci-dessous) à l’adresse suivante : pedagogie-langues-anciennes@mailo.com.
Le détail se trouve aux adresses suivantes :

Pierre Larousse en Grèce

Héphaïston, Agora d'Athènes

Héphaïstéion, Athènes (Photo F. Christ)

Du 03 au 08 avril 2023, les lycéens latinistes et hellénistes de la cité scolaire de Toucy ont pu (enfin !) effectuer leur voyage triennal en Grèce.

Leur périple les a conduits d’Athènes à Delphes en passant par le canal de Corinthe, Epidaure, Némée, Mycènes, Olympie et le monastère byzantin d’Osios Loukas.

L’occasion de ramener pleins d’images sublimes et de souvenirs impérissables comme cette course sur le stade d’Olympie:

L’occasion également de travailler sur des carnets de voyage et de prendre pleins d’idée de sujets de portfolio.

Le tout se conclura sur un concours de photographies sur trois thèmes:

  • paysage de Grèce
  • sites et monuments historiques
  • Personnes et personnages

 

Les collégiens de Lormes (58) décrochent le « Calame d’or » 2023 !

Le concours du Calame d’or propose chaque année, à tous les élèves latinistes des classes francophones de Quatrième, de descendre dans l’arène, pour montrer leur valeur sous deux modalités :

  •  un concours individuel, qui consiste en un questionnaire fouillé portant sur la langue et la civilisation, autour d’un thème connu d’avance. Cette année : l’Énéide !
  • un concours collectif : toute la classe est invitée à relever un défi (par exemple : créer une vidéo d’une minute illustrant une citation latine ; ou un spot publicitaire autour d’un personnage mythologique…).

  Cette année, les élèves devaient réaliser un carnet de voyage d’Énée, articulé autour de pastiches d’œuvres bien connues. Les élèves du collège Paul Barreau de Lormes, après avoir lu de larges extraits de l’épopée, scandé des hexamètres au kilomètre, étudié maints tableaux de différentes époques, se sont (un peu tardivement, mais avec beaucoup de cœur) lancés dans l’aventure, accompagnés de leur professeur M. Dolidon.

Participaient à ce concours quelque 2000 élèves issus de nombreux pays différents ; et le 25 mars, au musée gallo-romain de Lyon, les lauréats étaient venus, pour recevoir leur prix, des quatre coins de France, mais aussi de Belgique, de Grèce, de Pologne !

Les Morvandiaux ont été l’une des cinq équipes retenues pour recevoir le calame d’or ; en outre, au concours individuel, une élève, Adélie, présentée par le même collège, s’est vu décerner un calame de bronze ! Bravo !