Certification complémentaire

Les collègues qui souhaitent s’inscrire pour la certification complémentaire LCA doivent prendre contact avec leur établissement pour obtenir les informations nécessaires.

Ouverture du registre d’inscription : le lundi 26 septembre 2022 à 12h00 par internet à l’adresse suivante : https://extranet.ac-dijon.fr/diplome/
– clôture du registre d’inscription jusqu’au lundi 24 octobre 2022 à minuit.

Belle rentrée

Chères et chers collègues,

Un message en ce mois de septembre pour vous souhaiter, un peu tardivement déjà,  une très belle année scolaire qui vous permettra de mener des projets aussi enrichissants qu’agréables pour vous et vos élèves autour des langues anciennes.

En ce qui concerne les LCA, cette nouvelle année scolaire est marquée par le déploiement de l’enseignement optionnel FCA « Français Culture Antique » qui était jusque là en expérimentation. De nouvelles ressources sont régulièrement proposées sur Eduscol.  N’hésitez pas à consulter régulièrement cette page !

https://eduscol.education.fr/1609/francais-et-culture-antique

La rentrée 2022 marque le début de la mise en œuvre du parcours Mare Nostrum de la 5è à la terminale. Il s’agit d’un  nouveau dispositif qui contribue à favoriser les rapprochements entre langues anciennes et langues vivantes étrangères ou régionales enseignées dans le second degré à partir de l’héritage que les pays du pourtour de la Méditerranée ont en commun. Des ressources sont disponibles sur Eduscol et Odysseum.

https://eduscol.education.fr/3245/mare-nostrum-croiser-les-langues-de-l-antiquite-et-les-langues-vivantes-regionales-et-etrangeres

https://eduscol.education.fr/odysseum/parcours-mare-nostrum-au-college-et-au-lycee

A compter de la rentrée 2022, les Langues anciennes sont ouvertes aux lycéens de la voie technologique  et les options Latin et Grec seront intégrées à l’offre des baccalauréats technologiques.

L’Arrêté du 22 mars 2022 portant adaptations des modalités d’organisation du baccalauréat technologique à compter de la session 2023 officialise cela et en précise les modalités.

Je me permets de vous rappeler la possibilité de contacter vos formateurs académiques, Mme Sophie Abric, Mme Amélie Béal, M. Frédéric Christ, M. Cédric Caon, pour leur proposer des articles qui valorisent les actions et projets que vous avez menés avec vos élèves. Ils pourront, après relecture, les publier dans la rubrique appropriée.

Enfin je reste disponible pour toute question ou information supplémentaire concernant ces nouveaux dispositifs.

Bien cordialement,

Joëlle Demêmes

IA IPR de Lettres en charge du dossier Langues anciennes

Les LCA s’invitent à la journée des Sciences à Sens

Les LCA s’invitent à la journée des Sciences du 19 mai à Sens. Les élèves latinistes et hellénistes de Terminale du Lycée Janot y tiendront un stand autour des grands scientifiques et philosophes antiques ( Thalès, Euclide, Pythagore, Archimède). Des panneaux explicatifs sur ces personnages  remarquables et sur leurs inventions ( échiquier de Polybe, l’automate servante, la colombe..) ont été réalisés. Sont prévus également des petits jeux à destination des élèves du primaire et du collège autour des chiffres et du vocabulaire scientifique et médical .

Burgundia Humanistica : un appel aux bonnes volontés de la part de Sylvie Laigneau-Fontaine (Professeure de Latin à l’Université de Bourgogne)

Présentation et justification du projet

 Quoique les études néo-latines (latin de la Renaissance) soient depuis quelques décennies florissantes en France, une tendance non encore dépassée pousse à étudier les « grandes figures » de cette littérature, c’est-à-dire les œuvres de ceux qui ont laissé un nom dans l’histoire, soit parce qu’ils sont connus aussi par la littérature française (Du Bellay), soit parce qu’ils ont joué un rôle politique majeur (Michel de l’Hospital), soit parce que, très tôt, leur « dimension » personnelle a été remarquée (Erasme en Hollande, Vives en Espagne, Politien en Italie, Hutten en Allemagne, Dolet en France, par exemple). Même si, depuis quelques années, un mouvement d’édition de poètes plus mineurs voit le jour, beaucoup restent encore dans l’ombre. Pourtant ces « intellectuels de province », s’ils sont parfois décriés, se révèlent le plus souvent très intéressants, pour peu que l’on se donne la peine de les étudier.

Il se trouve que la Bourgogne est un terrain particulièrement fertile pour des recherches de cet ordre. La région connaît en effet une activité éditoriale en latin et grec très forte durant les XVIe et XVIIe siècles. Or, pour le public actuel, des noms comme Girard, Godran, Morisot, Saumaise, Guijon, de la Mare… ne sont précisément plus, au mieux, que des noms de rues ! Dans le cadre d’une valorisation patrimoniale, il est donc utile de permettre au public de mieux connaître ces auteurs, leurs œuvres, leurs idées, bref, leur personne.

 Organisation du travail

 L’ouvrage de base pour ce travail est celui de l’Abbé Papillon, Bibliothèque des auteurs de Bourgogne, Dijon, F. Marteret, 1742, disponible sur Google Books

Il s’agit d’abord de choisir, selon ses goûts, certains auteurs recensés par Papillon, puis de traduire en français et de commenter leurs œuvres écrites en latin (ou en grec).

Un site internet sera ensuite construit, pour présenter ces auteurs, leur vie, leur œuvre, et proposer des extraits, traduits et commentés, de leurs œuvres, afin de les mettre à la disposition du grand public.

Travaux entamés :

-traduction annotée de Gigantomachie de Jacques Guijon, d’Autun.

-traduction annotée de pièces tirées des œuvres de Jean Girard, d’Auxonne.

-traduction annotée du livre 7 de la Continuation des Fastes d’Ovide de Claude- Barthélemy Morisot, de Dijon.

-étude de la tragi-comédie Suzanna, de Charles Godran, de Dijon.

-biographie de Ravisius Textor, de Nevers.

Toute personne intéressée par ce projet, qui souhaiterait se charger d’une biographie, d’une traduction, d’une étude… peut prendre contact avec : sylvie.fontaine@u-bourgogne.fr

Les Suppliantes d’Eschyle à Autun par le théâtre Démodocos

Programmées dans le cadre d’Autun capitale des langues anciennes, « les Suppliantes » d’Eschyle seront jouées par le Théâtre Démodocos dans une mise en scène de Philippe Brunet, le jeudi 21 octobre 2021 à 20h30 au théâtre municipal d’Autun.

Tarif : 10€ pour les adultes – gratuit pour les scolaires.

Inscription/ billetterie : https://www.helloasso.com/associations/human-hist/evenements/les-suppliantes-d-eschyle
Il est conseillé de venir au minimum une demi-heure avant le début du spectacle (entre 19h30 et 20h30). Le « pass sanitaire » sera demandé à l’entrée du théâtre municipal y compris pour les mineurs à compter de 12 ans.

Photos de P. Kitmacher (Sorbonne Université)

Le Théâtre Démodocos

Créé par Philippe Brunet en 1995, le Théâtre Démodocos fait revivre le répertoire antique : restitution des rythmes et des sons de la langue originale, traduction française rythmée isométrique, retrouvailles de la musique et de la danse, jeu de masques et de marionnettes.

Une nouvelle année scolaire

 

Chères et chers collègues,

Ce message de début d’année pour vous souhaiter une très belle année scolaire, qui, je l’espère, vous permettra d’engager des projets motivants pour vous et vos élèves autour des langues anciennes.

C’est avec plaisir que je prends la suite de Mme Vignes qui est à l’origine de ce blog académique consacré aux Langues, Littératures et Cultures de l’Antiquité de l’Académie de Dijon .  Il a pour vocation de mettre en valeur les actions et projets que vous menez avec vos élèves, dans la classe ou hors la classe et de montrer le dynamisme et l’actualité de cet enseignement.

N’hésitez donc pas à nous faire part de vos projets, actions, articles, idées et propositions. Vos formateurs académiques, Mme Sophie Abric, Mme Amélie Béal, M. Frédéric Christ, M. Cédric Caon, pourront les recevoir, tout comme moi. Après relecture, nous les publierons dans la rubrique appropriée.

 

En vous souhaitant nombreuses et nombreux à fréquenter la vitrine de notre communautés de latinistes et hellénistes bourguignons,

 

Bien cordialement,

Joëlle Demêmes

IA-IPR de Lettres, en charge du dossier des Langues anciennes

Retour à Bibracte, « oppido Haeduorum longe maximo et copiosissimo »

La réouverture des musées nous permet de découvrir ou de retrouver des sites antiques fascinants comme l’oppidum gallo-romain de Bibracte.

Le musée de Bibracte met donc les bouchées doubles pour nous allécher et nous proposer des activités culturelles et pédagogiques propres à satisfaire tous les curieux. Venez vous plonger dans leur programme d’actions 2021 : de l’inédit et du renouveau pour tous les amateurs de culture antique.

http://www.bibracte.fr/media/bibracte/163210-bibracte_saison_2020_maj-1.pdf

Réouverture du MuséoParc Alésia

Comme tous les autres musées, le MuséoParc Alésia réouvre ses portes aujourd’hui officiellement, Mercredi 19 mai 2021, après une avant-première, qui s’est révélée timide d’après France Bleu Bourgogne. Il est pourtant possible de voir l’exposition 3D, l’exposition temporaire « dans les cuisines d’Alesia », celle des « Petits Mythos » ou encore de fabriquer des objets antiques les week-end avec « MuseoFab ». Dans la partie vestiges, un escape game « Furie d’Alésia » est proposé.

L’exposition permanente, quant à elle, réouvrira ses portes avec une nouvelle scénographie, début juillet.

La nouvelle exposition temporaire, intitulée « Construire malin, construire romain » sera présentée du 4 septembre à fin novembre.

En attendant, vous pouvez retrouver le programme complet des festivités estivales, telles que le spectacle de reconstitution « De Bello Gallico », le week-end « Pax Romana » ou encore le festival « Image Sonore » est à retrouver ici

Simon Rousselet, élève en 4ème au Collège Centre du Creusot remporte une palme d’argent au Calame d’Or

Un grand bravo à Simon Rousselet, élève en 4ème au Collège Centre du Creusot, qui a remporté une palme d’argent au Calame d’Or 2021.

Son prix, un jeu de société, lui a été remis avec fierté, Vendredi 7 mai dernier, par sa professeur de Latin, Mme Poing-Ferrès. Il a également reçu un prix de la part du FSE du Collège. Cette remise de prix a été mis en lumière par le Journal du Centre

C’est la deuxième fois qu’un élève de ce collège se distingue à ce concours et nous leur souhaitons encore de nombreuses réussites !